Actualités

La résidence Saint-Simon à Pont-Sainte-Maxence

17 mai 2019 | LIVRAISON PROGRAMME NEUF | Il y a 32 jours

Fin février, Picardie Habitat livre la résidence "Saint-Simon" à Pont-Sainte-Maxence.

Ce programme neuf, en bordure du quai du Mesnil Châtelain, comporte 27 logements (du T1 au T4), répartis en deux bâtiments de deux étages.

L’architecture, résolument contemporaine, s’insert harmonieusement dans l’environnement sur les bords de l'Oise.

Les logements respectent les normes NF Habitat HQE, faisant suite à la signature du protocole d'accord avec Cerqual. Toutes les productions Picardie Habitat s'inscrivent dans une démarche de développement durable.

La résidence comporte un parking résidentiel aérien de 39 places, dont 2 places équipées de bornes de recharge pour véhicules électriques.

Louis de Rouvroy de Saint-Simon (1675-1755)

Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, est né à Paris le 16 janvier 1675 et mort le 2 mars 1755. Duc et pair de France, courtisan et mémorialiste, « espion sagace et fantasque de Versailles et des coulisses du pouvoir* », c'est un témoin essentiel de la fin du règne de Louis XIV et de la Régence.

Il s’inquiète des évolutions trop brutales imposées à la société par la toute-puissance de Louis XIV. Attaché à sa famille, Saint-Simon l’est aussi à son nom et à son rang:
« Ma passion la plus chère est celle de la dignité de mon rang. Ma fortune ne va que bien loin après et je la sacrifierais, présent et futur, avec transports de joie pour quelque rétablissement de ma dignité.* »

Parmi toutes les charges dont Saint-Simon hérite à la mort de son père, en 1693, se trouvent celles de gouverneur de Blaye, grand-bailli et gouverneur de Senlis, capitaine de la ville de Pont-Sainte-Maxence et du Mesnil-lès-Pont, capitaine et concierge du château royal de Pont-Sainte-Maxence et capitaine et concierge du château de Fécamp au Moncel. 

* Yves Coirault, Introduction générale, p. I-LXXI, Saint-Simon, Mémoires (1691-1701), Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade »